Aider en demandant un guide francophone à Zanzibar

L’apprentissage et les études supérieures ne sont pas développés sur la petite île de Zanzibar. Rashid, parti étudier le français dans le but de devenir guide traducteur dans sa ville natale Stone Town, a ouvert sur son temps libre une classe pour les Zanzibari souhaitant apprendre le français. Les élèves, regroupés dans une salle de fortune, sans moyen mais dans une bonne humeur générale, posent beaucoup de questions aux francophones de passage sur les moeurs en Europe et la réputation de leur île en France.