Une journée avec Tengeru Cultural Tourism est avant tout une belle rencontre avec Mama Gladness. Les jeunes guides qui vous racontent l’histoire du café chez les Wameru ont été formés par elle, pionnière du tourisme solidaire en Tanzanie. Allez lui parler ! Timide, elle se tiendra un peu à l’écart, préparant le déjeuner en cuisine, et ne se montrera que pour venir chanter pendant la démonstration du pillage du grain; mais dites que vous voulez la rencontrer, même si elle ne parle pas vraiment anglais, une poignée de main lui fera très plaisir.

C’est que Mama Gladness se bat depuis si longtemps pour aider son village. Les revenus générés par les excursions sont répartis entre le dispensaire, l’école, l’orphelinat, les enfants des rues, les enfants qui ont le VIH, l’émancipation des femmes par le travail, etc.

 

A Tengeru, on peut aussi faire du canoe sur le Lac Duluti, se balader autour, grimper sur le Mont Meru, aller au marché: on arrive le matin et on décide à la carte. Si vous avez du temps et des compétences particulières, on cherche aussi des bénévoles, mais attention il faut être force de propositions pour améliorer les projets, car Mama Gladness ne vous dira jamais : “fais ci, fais ça”, car pour elle toute aide est un cadeau du ciel, et son humilité l’empêche de demander quoi que ce soit.

Le nouveau projet au village, c’est planter des avocatiers pour générer une économie locale. Les femmes pourront les vendre au marché et faire vivre leur famille. C’est une idée simple mais cela demande de la technique et une formation.

Réservez un jour à Tengeru avant ou après votre safari, c’est juste à côté d’Arusha !

Laisser un commentaire